L’Escrima

Escrima avec GM Latosa

L’Escrima est un système qui dépasse de loin l’application pratique d’un Art Martial. L’Escrima (tout comme le Wing Tsun) est un processus holistique, qui apprend au pratiquant grâce à un entraînement physique et mental intense comment contrôler une attaque en se concentrant sur l’essentiel. La partie corporelle attaquée « se charge » par le contact physique de l’opposant et lui restitue ce coup sans perte ni action réfléchie. Cet ensemble se construit autour d’un leitmotiv : « le principe du zoning ou de contrôle ».

 La self défense avec arme pour frapper ou poignarder est aussi ancienne que la civilisation. Avant même que l’homme sache fondre le métal, il utilise les bâtons, les objets (les os par exemple) comme armes de frappe. Cette capacité a multiplié la puissance combative par l’usage d’une arme lui a permis de neutraliser les avantages des ennemis et de les replacer au même niveau. Avec l’invention des armes à feu, cet avantage à connu un coup d’arrêt. Dans nos sociétés européennes, la self défense avec une arme revêt une importance renouvelée car l’utilisation d’une arme permet d’équilibrer facilement une différence de force ou de masse corporelle, à la condition que cette défense s’inscrive dans le respect de règles juridiques très strictes.

 En adoptant la stratégie du Zoning développée par l’Escrima toutes les parties du corps vont s’organiser de manière intelligente devant notre corps (la cible d’une attaque). La gestion d’une situation transmise par une attaque à l’aide d’un contact, se réalisera dans un temps d’1,1 seconde et sans perte d’informations (le contact d’une paume de main nue sur une plaque brûlante d’un four et la réaction instinctive et ingérable de retrait qui en découle est un témoignage réaliste de ce phénomène).

 Par un entraînement physique avec des armes (des bâtons rembourrés ou des bâtons de rotin), le schéma est restructuré dans une nouvelle stratégie comportementale qui intègre des principes de combat supérieurs. Ces principes de combat s’appuient sur le contrôle – contrôle qui traduit un avantage perpétuel et adaptable à n’importe quelle situation afin de conserver le facteur risque à 0%.

 Pour les pratiquants déjà rompus à d’autres disciplines, l’Escrima offre des améliorations concrètes de l’efficacité du style de combat originel ou présente un intérêt certain dans la préparation de compétition – La logique n’est en effet soumise à aucune règle et donc applicable universellement. Cependant, la logique peut être brisée artificiellement par un système de règles crées par l’homme. Dès lors, l’application de principes logiques découlera d’une décision individuelle.

 La logique de toute action en Escrima se résume à un équilibre entre le risque et la sécurité. Il s’agit de la seule logique acceptable pour que l’équation 0% risque /100% sécurité ait un sens ! Si cet aspect est appliqué dans toutes ses dimensions, le concept de redondance ou de sécurité multiple s’inscrit automatiquement dans notre perspective d’action.

Nous pouvons considérer qu’il n’est pas toujours possible de s’extraire d’une situation où une personne violente à déjà ignoré toutes les frontières mises en place par les techniques de désescalade verbale. Cette situation doit nous sensibiliser au fait qu’un entraînement contre les agressions ne peut être fondé que sur ces techniques de désescalade – un pourcentage d’entraînement pourrait être 80% de physique et 20% de mental.

Cet entraînement aux techniques de désescalade est plus facilement assimilable par un entraînement personnel. Logiquement, le corps réagit de manière incontrôlable et irréfléchie lorsqu’il est dans un état de panique. Par conséquent, il sera plus difficile de contrôler son corps en parallèle et en soutien de la désescalade verbale afin de s’assurer une sécurité efficace à plusieurs niveaux.

Il est important de rappeler que chaque combat évité est un combat gagné, et ce malgré le potentiel violent de l’agresseur.

 Est-ce que l’Escrima est quelque chose de nouveau ? Oui et non.

L’Escrima permet une amélioration de ses capacités individuelles grâce à un travail constant. Bien qu’ancien, ce concept est plus contemporain que jamais car la logique se défie des époques. D’autant plus que l’Escrima est le produit d’une histoire d’environ 500 ans.

 L’Escrima enseigné dans le cadre de l’AEFWT est celui du Grand Maître LATOSA des USA. Les trente années de savoir-faire permettent de transmettre un enseignement respectant la meilleure exigence de qualité.

 Laissez  la logique devenir votre crédo !

L’accueil de tout nouveau pratiquant respecte deux étapes :

1 – Une introduction aux principes de base

2 –  Les cours d’essai

L’introduction aux principes de base est un pré-requis afin de pouvoir entrer en contact avec cette stratégie et la réaction de son propre corps face à cette logique universelle. Ensuite, les cours suivant ouvrent à la prise en compte d’autres facteurs. Si l’élève le souhaite, il peut par la suite s’investir dans une dynamique de monitorat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *